Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 08:35

13 avril 2016

Paris (EHESS)

Création du :

Comité international de solidarité avec les Universitaires pour la Paix, Turquie

International Committee of Solidarity with Academics for Peace, Turkey

Barış İçin Akademisyenlerle Uluslararası Dayanışma Komitesi

Published by gitfrance
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 20:01

ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES

Répression des universitaires de Turquie

dans leur action pour la paix

mercredi 13 avril 2016

14h - 17h30

Amphithéâtre François-Furet, 105 Bd Raspail, Paris 6e

Cette conférence doit procéder à la création d’un

Comité international de soutien aux Universitaires pour la paix

Academics for Peace International Support Committee

Barış İçin Akademisyenlerle Uluslararası Dayanışma Komitesi

Avec la participation de :

  • Groupe international de travail « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » (GIT)
  • Section EHESS de la Ligue des droits de l’homme (LDH)
  • Association française de science politique (AFSP)
  • Enseignants-chercheurs des universités Paris-Descartes, Paris 10, Paris 8, Paris 1, Strasbourg, etc.

Par voie électronique des communications seront établies avec des collègues de Turquie.

Forte de nombreux chercheurs, universitaires, enseignants et étudiants, la Turquie est le théâtre depuis de nombreuses années de violations systématiques de la liberté de recherche et d’enseignement à laquelle cette communauté intellectuelle et la société civile sont très attachées. Cette répression s’est accentuée, depuis 2010, par l’usage de plus en plus fréquent de la loi « anti-terreur » qui a débouché sur des procès et des mises en détention pour « terrorisme » ou « complicité de terrorisme ». D’éminentes figures de la recherche et de sa transmission, comme la constitutionnaliste et politiste Buşra Ersanlı et l’éditeur Ragıp Zarakolu, ont été emprisonnés préventivement dans l’attente de procès interminables, contraires aux droits élémentaires des justiciables. La solidarité s’est organisée en France et dans le monde, avec la création notamment du Groupe international de travail « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » (GIT).

Une nouvelle étape de la criminalisation de la recherche et de l’enseignement a été franchie par les poursuites, pour les mêmes motifs de « terrorisme », de l’ensemble des signataires (1128) d’une pétition annonçant, le 10 janvier 2016, qu’en tant qu’ « Academics for Peace », ils ne seront pas « complices de ce crime », à la suite de la réélection de Recep Tayyip Erdogan l’automne dernier. Universitaires, chercheurs, intellectuels de Turquie entendent par cette déclaration solennelle s’opposer aux opérations massives de guerre de l’Etat turc dans les régions à majorité kurde du pays confrontées à la lutte armée de l’organisation PKK. Se plaçant du côté de la société civile et de sa survie, les signataires estiment qu’il est du devoir des pouvoirs publics d’assurer la sécurité des populations plutôt que de les soumettre à la terreur. Ils appellent à la relance du processus de paix avec le PKK que le gouvernement a unilatéralement stoppé avant de reprendre le cours d’une « guerre de trente ans » contre les Kurdes de Turquie.

Le 18 janvier 2016, une réunion d’information a été organisée à l’EHESS quant aux menaces immédiatement prononcées contre les signataires de l’appel et aux premières mesures de répression. De nombreux textes de protestation ainsi que des pétitions internationales ont été lancées dont celles de provenant France (gitfrance.fr). Plus de 10 000 universitaires, journalistes, cinéastes, syndicalistes, membres de professions libérales expriment ainsi publiquement dans le monde leur solidarité en faveur des « Universitaires pour la paix ».

Le 15 mars dernier, trois d’entre eux, signataires de la pétition et organisateurs d’une conférence de presse (le 10 mars) sont arrêtés sur ordre du procureur adjoint d’Istanbul au motif de « propagande pour une organisation terroriste ». Esra Mungan (Bogazici University), Muzaffer Kaya (renvoyé de Nisantasi University) et Kıvanç Ersoy (Mimar Sinan University) sont ainsi placés en détention dans l’attente de leur procès. Le 31 mars, Meral Camcı (licenciée de son poste à Yeni Yuzyil University) a également été incarcérée préventivement à Istanbul, après avoir quitté Paris. Par ailleurs, une loi est en discussion selon laquelle tout universitaire (et même que tout fonctionnaire) convaincu d’être impliqué dans « des activités liées à des menées séparatistes ou des activités terroristes, ou toute action de soutien » serait licencié.

Au même moment (18 mars), les 28 chefs d’État et de gouvernement européens signaient avec le Premier Ministre turc un accord prévoyant que la Turquie garderait sur son territoire les presque trois millions d’exilé.e.s qu’elle accueille désormais (dans quelles conditions ?) ; en violation du droit d’asile, à dater du 4 avril, tous les migrants arrivant dans les îles grecques depuis la Turquie devraient être renvoyés en Turquie. Bien plus, l’UE consent à « réinstaller », pour chaque réfugié syrien « retourné » de Grèce vers la Turquie, un réfugié syrien présent dans un camp turc. Une nouvelle somme de trois milliards d’euros s’ajoute aux trois milliards promis en novembre dernier. En échange tacite, l’UE garde un silence complice quant à la répression, contraire aux droits élémentaires de l’homme, dont la population kurde d’une part, et les universitaires, journalistes, magistrats, avocats, syndicalistes etc. de l’autre sont l’objet. L'objectif recherché est d'étouffer toute contestation venue de la société civile.

Cette persécution massive de la liberté de recherche et d’enseignement traduit une très inquiétante situation de violence d’Etat en Turquie. L’ampleur de la mobilisation académique dans le monde rend possible la création d’un Comité international de soutien aux Universitaires pour la paix, objet de la conférence du 13 avril 2016 à l’EHESS.

Published by gitfrance
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 16:30

Dear friends and colleagues,

As you know, three of our colleagues are still in prison. Assist. Prof. Esra Mungan from Bogazici University is under solitary confinement at the Bakirkoy Womens' Prison in Istanbul. Yesterday, she was transferred to another cell, which is smaller, filthier and stuffier, for no valid reason at all. Dr. Muzaffer Kaya (dismissed from Nisantasi University) and Assoc. Prof. Kıvanc Ersoy from Mimar Sinan University were transferred to the Silivri Prison a hundred kilometers away from the city center. The two academics at Silivri are also under solitary confinement. Each is made to stay alone in cells designed for three people. They are not allowed to see each other or any others. All their books were confiscated with the promise that they would be given back later. They are given nothing except for a pen and a notebook. They underwent naked search when they first arrived at Silivri and were kept naked for twenty minutes. We think that all of these measures are intended to intimidate academics and produce an atmosphere of fear.

Cf. http://bianet.org/english/human-rights/173322-imprisoned-academics-speak

A fourth colleague, Assist. Prof. Meral Camci (dismissed from Istanbul Yeni Yuzyil University), was abroad when the police came for her and hasn't come back to Turkey ever since. A fifth colleague, Chris Stephenson of Bilgi University, was first arrested and deported, but the ban on his return has been lifted. He is presently in Turkey where he's been living for the past 20 years.

Cf. http://bianet.org/english/human-rights/173283-academic-stephenson-returns-to-turkey

Also, reports in mainstream media state that the prosecutor will ask for 1.5 to 7.5 years of imprisonment for these academics, who are charged of "terrorist propaganda" for signing a peace petition. They have been singled out among 1118 initial signatories for having organized a press conference on March 10 to reveal actions taken by universities against the signatories.

Another alarming development is the draft law prepared by the government to provide a legal basis for dismissing academics, depriving them of civil servant status and even retirement pensions, and giving the Higher Education Board (YÖK) the right to directly open administrative investigations against academics. Although a handful, some universities continue to resist the pressure to take administrative action against the signatories. Among them are Bogazici University, Sabanci University, Mimar Sinan University, and Galatasaray University from Istanbul.

Cf. https://theradicaldemocrat.wordpress.com/2016/03/24/turkey-drafts-academic-terrorism-regulation/

Suggested solidarity strategies against this degrading treatment and unlawful arrest:

1) Spread the information among international academic institutions and media through opinion pieces, petitions, letters to high standing officials (US, EU, Turkey) and through social media.

You can use the following hashtags on Twitter to spread the word: #watchesforfreedom, #AcademicsForPeace

2) Cancel all conferences organized jointly with Turkish universities that have punished or pursued academics having signed the peace petition (cf. list attached).

Science-Po Paris (IEP) has cancelled a conference with Aydın University for dismissing a signatory professor:

http://bianet.org/english/people/173280-sciences-po-paris-cancels-conference-due-to-oppression-against-academics

3) Freeze all Erasmus, exchange or other academic agreements with Turkish universities that have punished or pursued academics having signed the peace petition.

4) Send letters and solidarity messages to the imprisoned academics at the following addresses:

Kıvanç Ersoy: Silivri Cezaevi 9 Numaralı Yüksek Güvenlikli Kapalı Cezaevi C-1 Blok 6 Silivri, ISTANBUL

Muzaffer Kaya: Silivri Cezaevi 9 Numaralı Yüksek Güvenlikli Kapalı Cezaevi C-1 Blok 4 Silivri, ISTANBUL

Esra Mungan Gürsoy: Bakırköy Kadın Kapalı Ceza İnfaz Kurumu Bakırköy, ISTANBUL

I thank you immensely for the solidarity that you're demonstrating and I truly hope this nightmare will be over very soon.

Members of BAK

Published by gitfrance
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 08:44

Une conférence aura lieu à l’Ecole des hautes études en sciences sociales le mercredi 13 avril, de 14h à 17h30 (amphithéâtre François-Furet), sur la répression dont sont victimes les universitaires de Turquie dans leur action pour la paix. Cette conférence doit présider à la création d’un :

« Comité international de soutien aux Universitaires pour la paix (Academics for Peace International Support Committee/ Barış İçin Akademisyenlerle Uluslararası Dayanışma Komitesi) »

Avec la participation du Groupe international de travail « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » (GIT), de la section EHESS de la Ligue des droits de l’homme,, de l’Association française de science politique, d’enseignants-chercheurs des universités Paris-Descartes, Paris 10, Paris 8, Paris 1, Strasbourg, etc. Des communications par voie électronique seront établies avec des collègues de Turquie.

Forte de nombreux chercheurs, universitaires, enseignants et étudiants, la Turquie est le théâtre depuis de nombreuses années de violation systématique de la liberté de recherche et d’enseignement à laquelle cette communauté intellectuelle et la société civile sont très attachées. Cette répression s’est accentuée depuis 2010, par l’usage de plus en plus fréquent de la loi « anti-terreur » qui a débouché sur des procès et des mises en détention pour « terrorisme » ou « complicité de terrorisme ». D’éminentes figures de la recherche et de sa transmission, comme la constitutionnaliste Buşra Ersanlı et l’éditeur Ragıp Zarakolu, ont été emprisonnés préventivement dans l’attente de procès interminables, contraires aux droits élémentaires des justiciables. La solidarité s’est organisée en France et dans le monde, avec la création notamment du Groupe international de travail « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » (GIT).

Une nouvelle étape de la criminalisation de la recherche et de l’enseignement a été franchie par les poursuites, pour les mêmes motifs de « terrorisme », de l’ensemble des signataires (1128) d’une pétition annonçant, le 10 janvier 2016, qu’ils ne seront pas « complices de ce crime ». Universitaires, chercheurs, intellectuels de Turquie entendent par cette déclaration solenelle s’opposer aux opérations massives de guerre de l’Etat turc dans les régions à majorité kurde du pays confrontées à la lutte armée de l’organisation PKK. Se plaçant du côté de la société et de sa survie, les signataires estiment qu’il est du devoir des pouvoirs publics d’assurer la sécurité des populations plutôt que de les soumettre à la terreur. Ils appellent à la relance du processus de paix avec le PKK que le gouvernement a unilatéralement stoppé avant de reprendre le cours d’une « guerre de trente ans » contre les Kurdes de Turquie. Le 18 janvier 2016, une réunion d’information est organisée à l’EHESS. De nombreux textes de protestation ainsi que des pétitions internationales sont lancées dont celle de France (gitfrance.fr). Plus de plus de 10 000 universitaires, journalistes, cinéastes, syndicalistes, membres de professions libérales.... expriment ainsi publiquement dans le monde leur solidarité en faveur des « Universitaires pour la paix ».

La 15 mars dernier, trois d’entre eux, signataires de la pétition du 10 janvier et organisateurs d’une conférence de presse (10 mars) sont arrêtés sur ordre du procureur adjoint d’Istanbul au motif de « propagande pour une organisation terroriste ». Esra Mungan (Bogazici University), Muzaffer Kaya (renvoyé de Nisantasi University) et Kıvanç Ersoy (Mimar Sinan University) sont placés en détention dans l’attente de leur procès.

Ces entreprises de persécution massive de la liberté de recherche et d’enseignement traduisent une très inquiétante situation de violence d’Etat en Turquie, au moment même où l’Union européenne confie à ce dernier pays le sort des réfugiés du Moyen-Orient arrivant sur son sol. L’ampleur de la mobilisation académique dans le monde rend possible la création d’un Comité international de soutien aux Universitaires pour la paix, objet de la conférence du 13 avril 2016 à l’EHESS.

Published by gitfrance
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 08:16

Assistant Professor Esra Mungan from Bosphorus University is among the 1128 academics who had signed the declaration, titled “We Will Not Be Party to This Crime.” She is among the three academics who were arrested for signing the declaration. Dr. Mungan was put into solitary confinement in Bakırköy Women’s Prison. By the end of the three days long short stay period it was expected that Esra Mungan would be transferred to the ward. The Prison Administration decided that “she is fit to stay in solitary ward.”

'IT IS ALL SEGREGATION CONDITIONS’

Mungan's attorney Meriç Eyüboğlu, said that this decision is definitely unacceptable and that “solitary confinement” means her client is subjected to segregation.

Eyüboğlu noted that Mungan was put into the section reserved for those convicted prisoners with aggravated life imprisonment. “It is all segregation conditions. She has 1,5 hours long right to get fresh air. She is again alone here. She does not meet anybody,” said Eyüboğlu.

OBJECTIONS SUBMITTED

Eyüboğlu noted that it is not clear whether Mungan will be given the right of free visitation once a week, since she is being held in the section where prisoners with right of free visitation once a month are staying. Eyüboğlu said that legal appeals and objections were submitted.

HUMAN RIGHTS VIOLATED

Eyüboğlu noted that the treatment towards Mungan is against law. But beyond that it is against the most basic human rights and that all initiatives at national and international levels will be taken, she added.

ACADEMICS FOR PEACE ARE ALSO STEPPING IN

Eyüboğlu noted that the decision of the prison administration was “inhuman isolation.” Eyüboğlu also added that ‘Academics for Peace’ are also decisive to initiate all kinds of support and solidarity for not leaving their friends alone.

Published by gitfrance
commenter cet article
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 10:30

vOICI UN MESSAGE DE LA COORDINATION DES UNIVERSITAIRES POUR LA PAIX (adressé hier 15 mars 2016)

Chers collègues,

Comme vous le savez, 1128 universitaires de Turquie avaient signé en janvier une pétition contre la guerre, pour appeler le gouvernement à revenir au processus de paix. Depuis, les signataires sont poursuivis en justice pour propagande terroriste. Vous nous aviez alors exprimé votre soutien. Ce sont malheureusement de mauvaises nouvelles que nous souhaitons aujourd'hui partager avec vous.

Trois signataires de la pétition pour la paix ont été placés en détention ce soir. Esra Mungan (Bogazici University), Muzaffer Kaya (licencié de Nisantasi University après la pétition) et Kivanç Ersoy (Mimar Sinan University) sont emprisonnés pour avoir signé "une pétition faisant l'apologie du terrorisme", selon la décision du juge. L'accusation se fonde sur la loi anti-terroriste (TMK7) . Après cette décision, tous les autres signataires pourraient être accusés et emprisonnés pour les mêmes motifs.

Nous considérons cette décision comme une atteinte à la liberté d'expression des citoyens -pourtant garantie par la constitution- et aux libertés académiques. Nous voudrions mobiliser les enseignants- chercheurs à l'échelle internationale et nous vous invitons à réagir à cette décision en envoyant des lettres au Premier Ministre Ahmet Davutoglu, ou en mobilisant vos collègues pour recueillir des signatures sur une pétition internationale contre cette décision.

Nous comptons sur votre soutien.

Published by gitfrance
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 08:08
  • Steven Englund, Visiting Fellow, Center for The Study of Antisemitism, Berlin
  • Pierre Crescenzo, Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis et CNRS
  • Thomas Vallée, Professeur des universités, Université de Nantes
  • Johanna Siméant, Professeure des universités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Michèle Riot-Sarcey, Professeur des universités émérite, Université Paris 8
  • Elise Julien, Maître de conférences, Sciences Po Lille
  • Bruno Bertherat, Maître de conférences, Université d'Avignon
  • Ilknur Kursunlugil, Doctorante, EHESS (TST-CETOBaC)
  • Georges Dertilis, Directeur d'études, EHESS
  • Nelcya Delanoë, Professeur émérite, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Pierre V. Tournier, Directeur de recherches émérite au CNRS
  • Odile Goerg, Professeure d'Histoire de l'Afrique contemporaine
  • Michel Dreyfus, Directeur de recherches émérite au CNRS
  • Michelle Zancarini-Fournel, Professeure des universités émérite, Université de Lyon1
  • Dilara Trupia, Doctorante, Technique, Innovation & Organisation (LATTS-UPEMLV)
  • Christian Topalov, EHESS
  • Philippe Minard, UMR 8533 CNRS (IDHE.S), Université Paris 8, et EHESS (CRH)
  • Maurizio Gribaudi, Directeur d'études, EHESS
  • Daniel Nordman, Directeur de recherche, CNRS
  • Laurent Martin, Professeur des universités, Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle
  • Hassan Elboudrari, EHESS
  • Jean-Michel Carrié, EHESS
  • Francoise Point, Universite de Mons, Belgique.
  • Jean-Michel Balasque, Enseignant-chercheur, Université Galatasaray, Turquie.
Published by gitfrance
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 22:57

LISTE COMPLETE DEFINITIVE DES SIGNATAIRES (18 JANVIER - 16 FEVRIER 2016)

554 CHERCHEURS ET ENSEIGNANTS ONT SIGNE LA :

Déclaration de solidarité, Paris-18 janvier 2016

lancée par

Le Groupe international de travail (GIT) pour la liberté de recherche et d’enseignement en Turquie

www.gitfrance.fr, www.gitinitiative.com

LA LISTE EST CLOSE DEPUIS LE 18 FEVRIER 2016

Face à la persécution massive ordonnée par le chef de l’Etat turc contre les universitaires, chercheurs, intellectuels, signataires de la pétition du 10 janvier 2016 (« Nous ne serons pas complices de ce crime ! ») pour la fin de la guerre dans le Sud-Est du pays,

et à la suite de la réunion d’information organisée le 18 janvier 2016 à Paris (Ecole des hautes études en sciences sociales) par le Groupe international de travail (GIT),

les soussigné (e) s appellent à la solidarité pour leurs collègues persécuté (e) s en Turquie et s’engagent à poursuivre sans relâche la défense de la liberté de recherche et d’enseignement reconnue comme un droit fondamental des sociétés.

Ils invitent le gouvernement turc ainsi que les présidents d’universités en Turquie à respecter la liberté d’expression qui est une norme universelle ne dépendant pas d’une décision politique arbitraire.

Ils appellent également le gouvernement français et toutes les instances de l’Union Européenne à porter la plus grande attention au respect des droits fondamentaux en Turquie.

Liste des signataires :

  • Hamit Bozarslan, Directeur d’études, EHESS
  • Yves Déloye, Professeur des universités, Sciences Po Bordeaux
  • Vincent Duclert, Chercheur, EHESS
  • Diana Gonzalez, Enseignante, Sciences Po Paris
  • Emine Sarikartal, Traductrice
  • Ferhat Taylan, Directeur de programme, CIPh
  • Groupe international de travail (GIT) pour la liberté de recherche et d’enseignement en Turquie]
  • Etienne Balibar, Professeur des universités émérite, Université de Paris-Ouest Nanterre
  • Christian Laval, Professeur des universités, Université Paris-Ouest
  • Ahmet Insel, Professeur, éditeur
  • Hervé Christofol, Secrétaire général du SNESUP-FSU
  • Marc Delepouve, Responsable du secteur international du SNESUP-FSU ou enseignant à Lille 1 et chercheur au CNAM.
  • Eric Fassin, Professeur des universités, Université Paris-8
  • Etienne Copeaux, Professeur de lycée retraité,
  • Dominique Colas, Professeur des universités, Sciences po Paris
  • Emmanuel Szurek, EHESS
  • Murat Yildizoglu, Professeur des universités, Université de Bordeaux
  • Massoud Sharifi Dryaz, Membre associé au CADIS (CNRS-EHESS)
  • Dr. Inan Sevinç, Juriste
  • Faruk Bilici, Professeur des universités, INALCO, Paris
  • Dalita Oger-Hacyan, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Alican Tayla, Enseignant, Paris 13 Villetaneuse
  • Deniz Akagül, Maître de conférences, Université de Lille 1
  • Ragıp Ege, Professeur des universités, Université de Strasbourg
  • Sophie Bessis, Chercheure, IRIS
  • Hélène Piralian, Essayiste
  • Eric Michaud, EHESS
  • Michèle Leclerc-Olive, IRIS-CNRS-EHESS
  • Marie-Elisabeth Handman, EHESS
  • Frédéric Joulian, EHESS
  • Morgane Labbé, EHESS
  • Miriam Teschl, EHESS
  • Daniel Friedmann, EHESS
  • Jean-Louis Fabiani, Directeur d'études, EHESS
    Bernard Heyberger, Directeur d'études, EHESS
  • Perrine Simon-Nahum, CNRS
  • Marie-Elizabeth Ducreux, CNRS, CRH-EHESS
    Redouane Djamouri, CNRS
  • Lynda Dematteo, EHESS-CNRS
  • Jean-Frédéric Schaub, EHESS
  • Claude Calame, Directeur d'études, EHESS
  • Paolo Odorico, Directeur d'études, EHESS
  • Denis Thouard, Directeur de recherche, CNRS-EHESS
    Lilian Mathieu, CNRS, Lyon
  • Alain Gascon, Professeur des universités émérite, Institut français de géopolitique-Université Paris 8
  • Marc Abelès, Directeur d'études, EHESS
  • Éric Brian, Directeur d'études, EHESS
  • Hayri Gökşin Özkoray, Ecole Pratique des Hautes Etudes
  • Rémy Dor, Professeur émérite des universités, Chercheur au CETOBAC (EHESS/Collège de France)
  • Brigitte Derlon, EHESS
  • Cloé Drieu, Chargée de recherche, CNRS/CETOBAC
  • Alain Mahé, EHESS
  • Alice Ingold, EHESS
  • Béatrice Garapon, IEP Bordeaux / EHESS
  • Özgür Gün, Maître de conférences, Université de Reims Champagne Ardenne
  • Isabelle Ville, Inserm/EHESS
  • Sabina Loriga, EHESS
  • Daniel Cefaï, EHESS
  • Geneviève Massard-Guilbaud, EHESS
  • Klaus Hamberger, Maître de conférences, EHESS
  • Erol Özkoray, Ecrivain et politologue
  • Cécile Boëx, Maîtresse de conférences, EHESS
  • Monique de Saint Martin, EHESS-IRIS
  • Sara Le Menestrel, CNRS/EHESS
  • Jean-Claude Penrad, EHESS
  • André Burguière, Directeur d'études émérite, EHESS,
  • Kristian Feigelson, Université Sorbonne-Nouvelle
  • Luc Foisneau, CNRS
  • Michel AGIER, EHESS et IRD
  • François Georgeon, Directeur de recherche émérite, CNRS

· Anath Ariel de Vidas, CNRS CERMA

  • Marion Aubrée, CRBC/CéSor - EHESS)
  • Gérard Groc, Iremam/MMSH, Aix-en-Provence
  • Jim Ritter, Institut de Mathématiques de Jussieu–Paris Rive Gauche
  • Laurent Joly, CNRS, CRH-EHESS
  • Paolo Napoli, EHESS
  • Adriano Palma, Senior lecturer, Howard College, Nouvelle Zélande
  • Henri Lombardi, Université de Franche-Comté
  • Deniz Günce Demirhisar, Doctorante, EHESS, Chercheure associée IFEA
  • Emmanuel Désveaux, Directeur d'études, EHESS
  • Aurélie Stern, EHESS
  • Johan Härnsten, Université Paris 8
  • Sarah Caunes, Doctorante, Université Paris8/Mimar Sinan
  • Yves Cohen, EHESS
  • Agnès Fine, Directrice d’études honoraire, EHESS
  • Rose-Marie Lagrave, Directrice d'études, EHESS
  • Marie Ladier-Fouladi, Directrice de recherche, CNRS
  • Veli Pehlivan, Doctorant, EHESS
  • Nazli Temir, Doctorante, EHESS
  • Yves David Hugot, Doctorant, Université Paris Ouest
  • Baudouin Dupret, Directeur de recherche, CNRS, EHESS/IMM/CEMS
  • David Lapoujade, Maître de conférences, Université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne
  • Hira Kaynar, Doctorante, EHESS
  • Selim Eskiizmirliler, Maître de conférences, Université Paris Diderot
  • Jean-Paul Mangano, Professeur émérite, Université Lille 3
  • Véronique Nahoum-Grappe, Anthropologue, Paris
  • Françoise Zonabend, EHESS
  • Huseyin Sevim, Docteur en sciences politiques
  • Philippe Corcuff, Maître de conférences, IEP de Lyon
  • Jean-Baptiste Le Moulec, Doctorant, Institut d'Etudes Politiques d'Aix-en-Provence IREMAM
  • Jeanne Hersant, Universidad de Playa Ancha, Chili
  • Olivia Martina Dalla Torre, Université Lumière Lyon2
  • Fabien Desage, Maître de conférences, Université Lille 2, CERAPS
  • Agnès Pataux, professeur des écoles, Paris
  • Lucile Quéré, Université de Lausanne

· Alain Garrigou, Professeur des universités, Université Paris Ouest Nanterre

  • François Lissarrague, Directeur d'études, EHESS
  • Tufan Akis, Chef de Service en Prévention Spécialisée/Protection de l'enfance
  • Julien O'Miel, ATER, CERAPS / Université de Lille
  • Troels Krarup, Doctorant, Max Planck Sciences Po Center
  • Yasmine Siblot, Université Paris 8
  • Stéphane Dudoignon, CNRS/CETOBAC
  • Hervé Georgelin, Université d'Athènes
  • Federica Rossi, Post-doctorante, EHESS
  • Michel Barthélémy, CNRS
  • Francois de Singly, Professeur des universités, Université Paris Descartes
  • Frédéric Neyrat, Maître de conférences HDR, Université de Limoges
  • Françoise de Barros, Université Paris 8 et CRESPPA/CSU (CNRS)
  • Fanny Jedlicki, Maîtresse de conférences, Université du Havre
  • Marnix Dressen, Professeur des universités, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines
  • Maria Kokkinou, Doctorante, EHESS
  • Pierre Montebello, Professeur des universités, Université Toulouse 2​
  • Artemisa Flors-Espinola, ATER, Université Paris 8
  • Thomas Hélie, Université de Reims
  • Monique Wach, Enseignant chercheur
  • Sylvie Monchatre, Université de Strasbourg
  • Patricia Falguières, EHESS
  • Raymond Bellour, Directeur de recherches émérite, CNRS
  • Elsa Guillalot, Maîtresse de conférences, Université Grenoble Alpes.
  • Emma Gobin, Maîtresse de conférences, Université Paris 8
  • Emilien Fargues, Doctorant, Sciences Po Paris
  • Ali Tirali, EHESS et Université Boğaziçi
  • Serge Paugam, Directeur d'études, EHESS
  • Elise Palomares, Université de Rouen
  • Didier Gazagnadou, Professeur des universités, Université Paris 8
  • Claire Mouradian, Directrice de recherche, CNRS
  • Guillaume Gourgues, Maitre de conférences, Université de Franche-Comté
  • Jessica Sainty, Maître de conférences, Université d’Avignon
  • Elisabeth Anstett, Chargée de recherches, CNRS
  • Erik Bullot, Professeur, Ecole nationale supérieure d'art de Bourges
  • Antigone Mouchtouris, professeur des universités, Université de Lorraine
  • Paul-Antoine Miquel, Professeur des universités, Université de Toulouse 2 / Le Mirail
  • Frédérique Matonti, Professeure des universités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Louise Bruit, professeure des universités, Université Paris VII-Denis Diderot
  • Bruno Péquignot, Professeur des universités, Sorbonne Nouvelle – USPC
  • Philippe Urfalino, Directeur d'études, EHESS, Directeur de recherche, CNRS
  • Cécile Rabot, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Cecilia D'Ercole, Directrice d'études, EHESS
  • Jérôme Berthaut, Maître de conférences, Université de Bourgogne
  • Séverine Durand, Post-doctorante, Université Grenoble Alpes
  • Johann Michel, Professeur des universités, Université de Poitiers/EHESS/IUF

· Héloïse Fradkine, Docteure en science politique, ISP

· Jean-François Bayart, Professeur à l'IHEID (Genève)

  • Anne Marchand, Doctorante en histoire, Université d’Evry Idhes
  • Astrig Karnikian, Retraitée, Education Nationale/Ecoles primaires.
  • Joana Guerrin, Université de Lausanne
  • Yagmur Ceylan, Doctorante, Université Paris Ouest Nanterre
  • Nathalie Clayer, CNRS-EHESS
  • Damien Krichewsky, Enseignant-chercheur, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn (Allemagne)
  • Laure Pitti, Maîtresse de conférences, Université Paris 8
  • Delphine Naudier, CNRS
  • Marie-Vic Ozouf-Marignier, Directeur d'études, EHESS
  • Nathalie Fuchs, Ceri/Sciences po
  • Guillaume Marrel, Maître de conférences, Université d'Avignon
  • Cécile Winter, Praticien hospitalier, France
  • Blandine Destremau, Directrice de recherche, CNRS
  • Anouk Batard, ATER, Université Nice Sophia Antipolis
  • Ali Kazancigil, Politiste
  • Vincent Moeneclaey, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • François Sarfati, Chercheur, Centre d'études de l'emploi
  • François Nicolas, Compositeur
  • Christèle Marchand-Lagier, Maître de conférences, Université d'Avignon et des pays de Vaucluse
  • Gildas Salmon, Chargé de recherche, CNRS
  • Carine Vassy, Maître de conférences, Université Paris 13
  • Éric Fries Guggenheim, Maître de conférences, Université de Strasbourg
  • Isabelle Thireau, CNRS/EHESS
  • Nicole Abravanel, EHESS, Université de Picardie
  • Xavier Paulès, Maître de conférences, EHESS
  • Jacques Revel, EHESS
  • Marc Aymes, CNRS
  • Farhad Khosrokhavar, EHESS
  • Sezin Topçu, CNRS
  • Samim Akgönül, Université de Strasbourg - CNRS
  • Liliane Hilaire-Pérez, Université Paris Diderot – Paris 7 / EHESS
  • Kristian Feigelson, Université Sorbonne-Nouvelle
  • Jean Andreau, Directeur d'Etudes émérite, EHESS
  • Myriam Cottias, CNRS
  • Agnès Deboulet, Université Paris 8
  • Susan Dunne, Enseignante, ENSA Paris Malaquais
  • Françoise Bottéro, CRLAO EHESS CNRS
  • Marie-Claire Caloz-Tschopp, Directrice de Programme, Collège International de Philosophie (CIPh), Paris-Genève
  • Stéphane Tirard, Professeur des universités, Université de Nantes
  • Ioana Popa, Chargée de recherche au CNRS
  • Kerem Ege, Enseignant-Chercheur, Laboratoire Vibrations Acoustique, INSA de Lyon
  • Ségolène Débarre, Maîtresse de conférences, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne
  • Erdal Kaynar, Polonsky Academy for Advanced Study – Van Leer Institute, Jérusalem
  • Jérémie Gauthier, Post-doctorant, EHESS
  • Zoé Chatzidakis, Chercheur, CNRS, enseignant, ENS
  • Anouche Kunth, CNRS
  • Diogo Sardinha, Président du Collège international de philosophie
  • Pierre Charbonnier, CNRS-EHESS
  • Céline Cantat, Université de Poitiers
  • Jean-Luc Chappey, Maître de conférences HDR, Université de Paris 1- Panthéon-Sorbonne
  • Luca Paltrinieri, Université de Paris 8, Collège International de Philosophie
  • Emmanuel Renault, Professeur des universités, Université Paris Ouest
  • Hervé Oulc'hen, Chargé de recherches postdoctorales, Université de Liège
  • Edouard Delruelle, Professeur, Université de Liège (Belgique)
  • Christophe Traïni, Professeur des Universités, Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence
  • Stéphane Haber, Université Paris Ouest Nanterre
  • Eric Macé, Professeur des universités, Université de Bordeaux
  • Pierre Dardot, Chercheur, Sophiapol / Université Paris-Ouest Nanterre La Défense
  • Benjamin Gourisse, Maître de conférences, Université Paris-Dauphine
  • Samuel Bouron, Maître de conférences, Université de Paris-Dauphine
  • Catherine Achin, Professeure des universités, Université Paris Dauphine
  • Sinibaldo De Rosa, PhD Candidate, University of Exeter and Cardiff University
  • Sarah Mazouz, Post-doctorante Marie Curie, Humboldt Universität zu Berlin
  • Jean-Paul Burdy, Enseignant-chercheur, Sciences Po Grenoble
  • Mathilde Darley, Chargée de recherche, CNRS – CESDIP
  • Ayse Yuva, Enseignante-chercheuse, Université de Lorraine
  • Céline Bessière, Maître de conférences, Université Paris-Dauphine / IRISSO
  • Marianne Doury, CNRS (IRISSO)
  • Manuel Rebuschi, Enseignant-chercheur, Université de Lorraine
  • Choukri Hmed, Maître de conférences, Université Paris Dauphine /IRISSO
  • Christina Reimann, Post-doctorante, Phillips-Universität Marburg / Centre Marc Bloch, Berlin
  • Falestin Naili, Chercheure, UPEM
  • Catherine Coquio, Professeure des universités, Université Paris 7
  • Roger Balian, Membre de l’Académie des Sciences
  • Raymond Kévorkian, directeur de recherche émérite, Université Paris 8 Saint-Denis
  • Sophie Jallais, Maître de conférences, Université Paris 1
  • Arsène Kalaidjian, Enseignant retraité au CEMA (Centre de Management d’Arménie)
  • Raoul Kazandjian, Paris
  • Xavier Bougarel, Chercheur, CNRS / Centre Marc Bloch, Berlin
  • Timur Uçan, Doctorant, Université Bordeaux Montaigne / University of East Anglia
  • Janine Altounian, Essayiste, psychanalyste
  • Sonia Podetti, Retraitée
  • Ali Oker, Chercheur Post-doctorant, Telecom-ParisTech
  • Pinar Karaoglu, Doctorante, Université Paris Ouest
  • Paul Dumont, Professeur des universités émérite
  • Gérard Bossière, Professeur des universités honoraire, Université de Nantes
  • Joseph Vidal-Rosset, Maître de conférences, Université de Lorraine
  • Institut Tchobanian
  • Stefan Aykut, Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (INRA/UPEM/CNRS)
  • Jean-François Bissonnette, Chercheur postdoctoral, Sophiapol - Université Paris Ouest
  • Robert Chahinian, Retraité
  • Alexis Cukier, Post-doctorant, ANR PhiCenTrav/Université de Strasbourg
  • Annette Becker, Professeure des universités, Université Paris Ouest Nanterre
  • Valentin Schaepelynck, Maître de conférences, Université Paris 8
  • Esin Ileri, Doctorante, EHESS
  • Evelyne Lhoste, Unité Inra-Sens, Université de Marne-la Vallée
  • Philippe Artières, CNRS-EHESS
  • Saro Mardiryan, Secrétaire national, Parti Social Démocrate HENTCHAKIAN France
  • Isabelle de Courtivron, Professeur émérite, MIT, USA, chargée de cours, Sciences Po
  • Denis Kambouchner, Professeur des universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Christophe Ramaux, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Philippe Huneman, Directeur de recherches, IHPST (CNRS)
  • Nicolas Hubé, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Ramine Motamed-Nejad, Maître de conférences, Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
  • Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
  • Dzovinar Melkonian, Association Arménienne des Deux-Caralognes, Perpignan
  • André Hervier, Maître de conférences HDR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Christophe Jouanlanne, Traducteur, Paris
  • Estelle Amy de la Bretèque, CREM-LESC/CNRS
  • Michel Vernières, Professeur émérite, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Valérie Duband, Gestionnaire financier et comptable, IFRIS / Université Paris-Est Marne-La-Vallée
  • Rémi Bazillier, Maître de conférences, Université d'Orléans
  • Yves Jégouzo, Président honoraire de l’Université Paris I
  • Elise Massicard, CNRS/CERI
  • Orianne Tercerie, Doctorante, Université Paris 1 / CESSP, ATER, Université Paris Dauphine
  • Michel Pazoumian, Président Societe Eurelia
  • Pinar Selek, SAGE UMR 7363 Université de Strasbourg
  • Vanessa Codaccioni, Maîtresse de conférences, Université Paris 8
  • Laure Bereni, chercheuse, CNRS
  • Romain Lecler, Ecole Normale Supérieure
  • Noémie Moutel, Doctorante, Université de Caen Basse-Normandie
  • Olivier Costa, Directeur de recherche, CNRS
  • Vincent-Arnaud Chappe, Chargé de recherche, CNRS - Mines Paris Tech
  • Olivier Roueff, CNRS
  • Roland d'Argy, Doctorant, CERAPS / Université Lille 2
  • Martin Hils, Maître de conférences, Université Paris Diderot - Paris 7
  • Ludivine Damay, Chercheure post-doc et chargée de cours, Université Saint-Louis – Bruxelles
  • Loïc Ballarini, Maître de conférences, Université de Lorraine
  • Virginie Dutoya, Chargée de Recherche, CNRS/Centre Emile Durkheim
  • David Aubin, Institut de sciences politiques Louvain-Europe
  • Laurent Bonnefoy, Chercheur, CNRS - CERI/Sciences Po
  • Ilana Eloit, London School of Economics and Political Science
  • Angéline Escafré-Dublet, Maître de conférences, Université Lumière Lyon 2
  • Valérie Sala Pala, Professeure, Université Jean Monnet Saint-Etienne
  • Jérémie Detrey, Chargé de recherché, INRIA Nancy-Grand Est
  • Marie Moncada, Ph.D. Candidate, CNRS (Printemps - Paris Saclay)
  • Sylvain Crépon, Maître de conférences, Université de Tours
  • Arnaud Mercier, Professeur des universités, Université Panthéon-Assas
  • Camille Herlin-Giret, Doctorante, IRISSO
  • Laura Ruiz de Elvira, Postdoctorante, IREMAM/ ERC WAFAW
  • Michel Broué, Professeur des universités émérite, IUF Senior / Université Paris-Diderot
  • Antoine Ducros, Professeur des universités, Université Pierre-et-Marie Curie
  • François Loeser, Professeur des universités, Université Pierre-et-Marie-Curie
  • Nicolas Fischer, Chargé de recherche, CNRS
  • Federico Zalamea, Doctorant, Laboratoire SPHERE - UMR 7219 Université Paris Diderot
  • Claire Dupuy, Maîtresse de conférences, Sciences Po Grenoble/Pacte
  • Çaglar Girit, Chargé de recherches, Collège de France
  • Antoine Hennion, Chercheur, Centre de sociologie de l'innovation / École des Mines
  • Vincent Beck, Maître de conférences, Université d'Orléans
  • Lucile Girard, Doctorante, Centre Georges Chevrier - UMR 7366 / Université de Bourgogne
  • Frédéric Monier, Professeur des universités, Université d'Avignon
  • Florence Johsua, Maître-enseignante, Université de Lausanne, Unil.
  • Ilker Birkan, ATER , Université de Tours
  • Marc Rogalski, Professeur des universités émérite, Université des Sciences et Technologies de Lille
  • Bernard Outtier, Directeur de recherches honoraire, CNRS
  • Marianne Blanchard, Maître de conférences, Université Toulouse 2
  • Judith Mayer, Enseignante certifiée, Université Paris 13
  • Stéphane Bonnéry, Professeur des universités, Université Paris 8
  • Amélie Le Renard, Chargée de recherche, CNRS
  • Luca Greco, Maître de conférences, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
  • Françoise Daucé, Directrice d'études, EHESS
  • Marc Chapuis, Doctorant, UPMC
  • Déborah Perez, Doctorante, Laboratoire CHERPA / IEP Aix-en-Provence - Centre Maurice Halbwachs
  • Michel Offerlé, Professeur des universités émérite, ENS
  • Ninon Forster, ATER, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Céline Belot, Full researcher, CNRS
  • Sabri Cigerli, Enseignant
  • Christine Guionnet, Maîtresse de conférences HDR, Université Rennes 1-CRAPE
  • Abdellali Hajjat, Maître de conférences, Université de Paris Ouest
  • Marie Buscatto, Professeure des universités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Soline Laplanche-Servigne, Maîtresse de conférences, Université de Nice-Sophia Antipolis
  • Hugo Canihac, Sciences Po Bordeaux-Centre Marc Bloch (Berlin)
  • Emmanuel Blanchard, Maitre de conférences, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Arnaud Durand, Professeur des universités, Université Paris-Diderot
  • Michel Seymour, Département de philosophie, Université de Montréal
  • Konrad Harrer, Maître de conférences, Université de Lorraine
  • Aurélie Jeantet, Maître de conférences, Université Sorbonne Nouvelle
  • Arnaud Saint-Martin, Chargé de recherche, CNRS
  • Lin Hsueh-Yung, Humboldt-Universität zu Berlin
  • Danièle Grosheny, Université de Lorraine
  • Chloé Constant, Post-dcotorante, Universidad Autónoma Metropolitana (Mexique)
  • Marine De la loge, Artiste, France
  • Dorota Dakowska, Professeure des universités, Université Lumière Lyon 2
  • Daniel Charest, Enseignant retraité, Cégep de Maisonneuve / Montréal
  • Sonia Dayan-Herzbrun, Professeur des universités émérite, Université Paris-Diderot
  • Chétanian R. Varteni, Professeure honoraire de l’Education nationale, Chercheure associée, Université Aix-Marseille
  • Florence Brodard, Paris
  • Anahid Samikyan, Education nationale, France
  • Jérémie Nollet, Maître de conférences, Sciences Po Toulouse
  • Marcel Bazin, Professeur des universités émérite, Université de Reims Champagne-Ardenne
  • Jean-Nicolas Bach, Chercheur associé, Les Afriques dans le Monde / Sciences Po Bordeaux
  • Reguina Hatzipetrou-Andronikou, Doctorante EHESS
  • Geneviève Sellier, Professeure des universités, Université Bordeaux Montaigne - IUF
  • Pascal Maillard, Secrétaire national, SNESUP-FSU (Secteur « Droits et Libertés »)
  • Raphaëlle Doyon, Maître de conférences, Université Paris 8, MCF Théâtre
  • Christiane Vollaire, Docteure, Professeur de philosophie
  • Gustavo Beritognolo, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Wenceslas Lizé, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Mehmet A. Oturan, Professeur des universités, Université Paris-Est
  • Yves Ternon, Président du Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens de l’Empire ottoman (CSI)
  • Benedicte Berner, Présidente Civil Rights Defenders, Suede
  • Laura Michel, Maître de conférences, Université de Montpellier
  • Sabine Montagne, CNRS-Université Paris-Dauphine
  • Alexandra Roux, Doctorante, EHESS
  • Alain Blum, Directeur d’études, EHESS
  • Armelle Enders, Maître de conférences, Université Paris Sorbonne
  • Claire Pignol, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Anne-Marie Le Gloannec, Directrice de recherche, Sciences Po Paris
  • Gilberte Codaccioni Furstenberg, Senior Lecturer émérite, MIT, USA
  • Danoy Malika, Doctorante, Université Paris 8
  • Rémi Clot-Goudard, Maître de conférences, Université de Grenoble-Alpes
  • Isabelle de Courtivron, Professor, MIT
  • Christophe Miqueu, Maître de conférences, Université de Bordeaux
  • Sabahattin Kayhan, Doctorant, EHESS
  • Valérie Bonnet, Maître de conférences, LERASS
  • Yannick Lung, Professeur des universités, Université de Bordeaux
  • Philippe Bazin, Photographe
  • Tuğba Yildirim, Doctorante, EHESS
  • Joanna Quiros, Doctorante à l'Université d'Evry-val-d'Essonne
  • Nial Tekin, Doctorante, Université d'Evry Val d'Essonne
  • Philippe Aubry, Maître de conférences, Université Paris 6, secrétaire national du SNESUP-FSU
  • Boris Gobille, Maître de conférences, ENS Lyon
  • Jean-Bernard Layan, Professeur des universités, Université de Bordeaux
  • Claude Dupuy, Professeur des Universités, Université de Bordeaux
  • Alain Piveteau, Université de Bordeaux
  • Rachele Borghi, Maître de conférences, Université Sorbonne Paris 4
  • Anne-Véronique Auzet, Professeure, Université de Strasbourg.
  • Noëlie Maurel, Post-doctorante, Universität Konstanz
  • Alexandra Tilman, Université d'Évry
  • François Bonhomme, Directeur de recherches, CNRS
  • Heidi Charvin, Secrétaire nationale SNESUP-FSU
  • Flaviene Lanna, Doctorante, EHESS
  • Miguel Navascués, Chargé de Recherche, INRA
  • Christine Mengin, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Elise Lucotte, Post-doctorante, Université d'Aarhus
  • Frédéric Worms, Professeur, ENS Paris
  • Andreas Prinzing, Professeur, Université de Rennes 1
  • Sylvain Billiard, Maître de Conférences, Université Lille
  • Philippe Brunet, Professeur, Université de Paris-Est Marne La Vallée
  • Jacky Mamou, Docteur, président du Collectif Urgence Darfour
  • Mélissa Nayral, Dost-doctorante, Institut de Recherche pour le Développement.
  • Jean-Pierre Rossi, Directeur de Recherche, INRA
  • André Moulin, Doctorant, Université d'Evry Val d'Essonnes
  • Laurent Granjon, Directeur de Recherche, IRD
  • Florence Mougel-imbert, Maître de conférences, Université Paris Sud centre d'Orsay
  • Nicolas Rode, Post-doctorante, INRA
  • Romain Villoutreix, Research Associate, University of Sheffied
  • Hélène MAGALON, Maître de Conférences, Université de la Réunion
  • Stephanie Bedhomme, CNRS
  • Sylvain Cavaillès, Doctorant, Université de Strasbourg.
  • Raphael Leblois, INRA
  • Blanche Collard, Doctorante, INRA
  • Thomas Lenormand, Directeur de recherche, CNRS
  • Francois Bousquet, Chercheur, CIRAD
  • Pascal Petit, Directeur de recherche émérite, CNRS
  • Axelle Zacaï, Doctorante, Université de Bourgogne
  • Verónica Miró Pina, Doctorante, UPMC
  • Christophe Carle, Professeur, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Charlotte Guénard, Maître de conférences, Université Paris 1
  • Céline Kowalczyk, Doctorante, Université d'Hasselt
  • Pauline Brücker, Doctorante, CERI
  • Lucie Bargel, Maître de conférences, Université de Nice
  • Garip Turunç, Université de Bordeaux
  • Scott Viallet-Thévenin, Doctorant, Sciences Po
  • Pierre Lefébure, Maître de conférences, Université Paris 13
  • Isabelle Olivieri, Professeure, Institut des Sciences de l'Evolution, Montpellier
  • Blaise Tymen, Docteur, Université Toulouse III Paul Sabatier
  • Yves Rousselle, Conservatoire Génétique des Arbres Forestiers
  • Julia Fuchs, CNRS
  • Philippe Jarne, CNRS
  • Michel Volovitch, Professeur des universités émérite, ENS Paris
  • Christopher Bosc, Doctorant, Department of Botany and Zoology, Stellenbosch university, South Africa
  • Denis Baize, Directeur de Recherche en retraite
  • Joël Daroussin, INRA
  • Marie Balas, Maître de conférences, Université de Strasbourg
  • Sophie Vriz, Professeur des universités, Université Paris Diderot
  • Pauline Landel, Docteur, AgroParisTech
  • Aurélie Coulon, Maître de conférences, Muséum national d'Histoire naturelle
  • Jeanne Morens, Professeur de l'Education Nationale
  • Aurélie Coulon, Maître de conférences, Muséum national d'Histoire naturelle
  • Gulcan Kolay, Docteur en sciences politiques, Paris
  • Seghir Zerguini, Maître de conférences, Université de Bordeaux
  • Anabelle Planques, Doctorante, Collège de France
  • Jean-Michel Guillon, CNRS
  • Frédéric Gros, Professeur des universités, Sciences Po Paris
  • Pauline Garnier-Géré, Chargée de recherches, INRA
  • André Meunié, Maître de conférences, Université de Bordeaux
  • Eurelino Coelho, Professeur, Universidade Estadual de Feira de Santana/Brésil
  • Samuel Caro, CNRS
  • Emmanuelle Porcher, Professeur, Muséum national d'Histoire naturelle
  • Jérôme Gautié, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Céline Drieu, Doctorante, UPMC / Collège de France
  • Manuel Nicolas, Ingénieur chargé de recherche, Office national des forêts
  • Noëlle Burgi, CNRS
  • Claire Pignol, Maître de conférences, Université Paris I
  • Chantal Jacquet, Professeur, Université Paris 1
  • Julie Valentin, Maître de conférences, Université Paris 1
  • Antoine Ziller, Doctorant, Université Lyon 1
  • Lucile Dumont, Doctorant, EHESS
  • Pascaline Marre, Photographe
  • Bertrand Binoche, Professeur, Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne
  • Ignacio G. Bravo, CNRS
  • Daniel Fischer, Médecin psychiatre retraité, Montpellier
  • Frantz Depaulis, CNRS
  • Duygu Taşalp, Doctorante, Institut National des Langues et Civilisations Orientales
  • Pierre-Damien Huyghe, Professeur des Universités, Université Paris 1
  • Panos Tzieropoulos, Docteur, LITEP Lausanne
  • Julie Gervais, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Nonna Mayer, Directrice de recherche, CNRS/Sciences Po
  • Edith Archambault, Professeur des universités émérite, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Nadia Okbani, ATER, Université Paris Descartes
  • Diane Rodet, Maîtresse de conférences, Université Lumière Lyon 2
  • Julien Meunier, Doctorant, Université Paris 7
  • Séverine Leidwanger, Maîtresse de conférences, Université Paris Diderot
  • Jacqueline Heinen, Professeure émérite, Université Versailles
  • Corinne Perraudin, Enseignante, Université Paris 1
  • Michel Raymond, Directeur de Recherche, CNRS
  • Melike Yalçın, Docteure, EHESS
  • Antoine Mandret-Degeilh, Docteur, Science Po Paris
  • Virgile Mangiavillano, Enseignant.
  • Carole Kerdelhué, INRA
  • Emin Bayraktar, Professeur des universités, Supmeca/Paris-France
  • Aurélie Siberchicot, Ingénieure d’études, Université Claude Bernard Lyon 1
  • Jean-Pierre Durand, Professeur des universités, Université d’Evry
  • Sylvain Cavaillès, Doctorant, Université de Strasbourg.
  • Pierre Lefébure, Maître de conférences, Université Paris 13
  • Amaury Lambert, Professeur des universités, UPMC
  • Baris Tugrul, EHESS
  • Marie Vannetzel, CNRS
  • Catherine Sindou, INRA
  • Erik Neveu, Professeur des universités, IEP de Rennes
  • Nedim Gursel, CNRS
  • Sidonie Bellot, Post-doctorante, Technical University Munich
  • Denis Laborde, Directeur d'études, EHESS
  • Grégoire Vincent, Chargé de recherche, Institut de Recherche pour le Développement
  • Christian Vélot, Maître de conférences, Université Paris-Sud
  • Fekrije Selimi, Research Director, CNRS
  • Hugo, Mathé-Hubert, Post-doc Eawag, ETH, Zurich
  • Bernard Teissier, Institut de Mathématiques de Jussieu - Paris Rive Gauche
  • Christian Bonnet, Professeur des universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Florence Caeymaex, FNRS-Université de Liège (Belgique)
  • Thierry Hoch, Ingénieur de Recherche, INRA
  • Philippe Descola, Professeur au Collège de France
  • François-Xavier Devetter, Maître de conférences, Université de Lille 1
  • Sylvain Brisse, Directeur de Recherche, Institut Pasteur, Paris
  • Daniel Conversi, Professeur, University of the Basque Country
  • Jacques Ramadier, Psychiatre
  • Jean Ladier, Ingénieur forestier, ONF
  • Margot Delon, Doctorante, OSC, Sciences Po, Paris et IGOT/INTEGRIM, Universidade de Lisboa, Portugal
  • Didier Le Saout, Maître de conférences, Université Paris 8
  • Hasan Basri Elmas, Maître de Conférences, Université Paris 8
  • Carole Smadja, Chargée de recherche, CNRS
  • Claire Lemercier, CNRS
  • Frédérique Bassino, Professeure des universités, Université Paris 13, Membre du C3N du CNRS
  • Christelle Baunez, Membre du C3N (coordination des responsables des instances), Directrice de recherche, CNRS, Marseille
  • Dorothée Berthomieu, Docteur, CNRS en qualité de membre de la C3N du CNRS (Coordination des responsables des instances)
  • Christian Bordas, Directeur de Recherche, CNRS, Lyon
  • Sophie Lalanne, Maîtresse de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Marie-Pierre Chapuis, Chercheur, CIRAD
  • Marine de Lassalle, Professeure des universités, Université de Strasbourg,
  • Laurène Gay, INRA, Montpellier
  • Françoise Courboulex, CNRS, Université de Nice
  • Vincent Mocquet, ENS Lyon
  • Philippe Gabirel, Maître de conférences, Université d'Avignon
  • Jean-Marc Champarnaud, Professeur des universités, Université de Rouen
  • Jean-Yves Mollier, Professeur des universités, Université de Versailles
  • Émile Demontrond, Professeur des écoles, Héricourt
  • Yvette Marcela Garcia, Docteure en sociologie, Université de Strasbourg
  • Patrick le Galès, Directeur de recherche, CNRS / Sciences Po
  • Gildas Renou, Docteur, Université de Strasbourg
  • Dany Escudié, Directeur de recherche, CNRS
  • Julien Louis, Doctorant, Université de Strasbourg
  • François Bonnarel, Ingénieur de recherche, CNRS
  • Bernard Penot, Docteur, Paris
  • Robert Soustre, Docteur
  • Francis Bailleau, Directeur de recherche émérite, CNRS
  • Marie-Claude Bretagnolle, Professeur retraitée
  • Bernard Reitel, Professeur de géographie, Université d'Artois
  • Didier Billion, Chercheur, IRIS
  • Marie-Christine Hanf, Maître de conférences HDR, Université de Mulhouse
  • Pascal Brioist¸Professeur des universités, Université de Tours
  • Steven Englund, Visiting Fellow, Center for The Study of Antisemitism, Berlin
  • Pierre Crescenzo, Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis et CNRS
  • Thomas Vallée, Professeur des universités, Université de Nantes
  • Johanna Siméant, Professeure des universités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Michèle Riot-Sarcey, Professeur des universités émérite, Université, Paris 8

  • Elise Julien, Maître de conférences, Sciences Po Lille

  • Bruno Bertherat, Maître de conférences, Université d'Avignon

  • Ilknur Kursunlugil, Doctorante, EHESS (TST-CETOBaC)

  • Georges Dertilis, Directeur d'études, EHESS

  • Nelcya Delanoë, Professeur émérite, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

  • Pierre V. Tournier, Directeur de recherches émérite au CNRS

  • Odile Goerg, Professeure d'Histoire de l'Afrique contemporaine

  • Michel Dreyfus, Directeur de recherches émérite au CNRS

  • Michelle Zancarini-Fournel, Professeure des universités émérite, Université de Lyon1

  • Dilara Trupia, Doctorante, Technique, Innovation & Organisation (LATTS-UPEMLV)

  • Christian Topalov, EHESS

  • Philippe Minard, UMR 8533 CNRS (IDHE.S), Université Paris 8, et EHESS (CRH)

  • Maurizio Gribaudi, Directeur d'études, EHESS

  • Daniel Nordman, Directeur de recherche, CNRS

  • Laurent Martin, Professeur des universités, Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle

  • Hassan Elboudrari, EHESS
  • Jean-Michel Carrié, EHESS
  • Francoise Point, Universite de Mons, Belgique.
  • Jean-Michel Balasque, Enseignant-chercheur, Département Gestion, Université Galatasaray, Turquie.
Published by gitfrance
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 08:57

Trois rapports importants récemment publiés par Scholars at Risk :

Celui concernant l'universitaire suspendu a Erzurum et qui a du quitter la ville

http://monitoring.academicfreedom.info/reports/2016-01-14-erzurum-atat%C3%BCrk-university


Le rapport sur les événements de l'Université de Giresun

http://monitoring.academicfreedom.info/reports/2016-01-15-giresun-university


…. et sur ceux de l'Université İzzet Baysal a Bolu

http://monitoring.academicfreedom.info/reports/2016-01-15-abant-izzet-baysal-university

Published by gitfrance
commenter cet article
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 18:24

Ne soyez pas complices de la répression en Turquie !

Copenhague / Ankara, 15 février 2016 - EuroMed Droits et ses organisations membres, Helsinki Citizens’ Assembly (HYD) et l’Association des Droits de l’Homme (IHD) condamnent fermement les persécutions, le harcèlement judiciaire et la campagne de diffamation dirigés contre les quelque deux mille universitaires qui ont signé la pétition pour la paix en Turquie.

Récemment, le 9 février, six professeurs de l’Université de Nişantaşı ont été licenciés de manière arbitraire par la direction. Parmi eux, Nil Mutluer, professeure assistante et répresentante de Helsinki Citizen’s Assembly (HYD) à EuroMed Doits. Les autres licenciés sont les professeurs Melih Kırlıdoğ et Selim Eyüboğlu et les professeurs assistants Çetin Gürer, Dilşa Deniz et Muzaffer Kaya.

Des situations semblables se repètent depuis le 11 janvier 2016, alors que 1 128 (aujourd’hui plus de 2200) universitaires en Turquie et à l’étranger, dans le cadre d’une initiative des Universitaires pour la Paix, ont publié une déclaration intitulée “Nous refusons d’être complices de ce crime”. Cette déclaration exprime les inquiétudes suscitées par les mesures de couvre-feu imposées dans plusieurs villes du Sud-Est de la Turquie, parfois 24 heures sur 24 et pendant des semaines entières, exposant ainsi leurs habitants à de graves violations des droits humains. La déclaration demande la levée immédiate des mesures de couvre-feu et la formulation de propositions en vue d’un processus de paix.

Toutefois, peu de temps après la publication de cette pétition, le Président Recep Tayyip Erdoğan a vivement critiqué les universitaires. Dans un discours public, prononcé le 15 janvier 2016, il les a qualifiés de “cinquième colonne” du terrorisme et accusés d’avoir commis “le même crime que ceux qui se livrent à des massacres”.

Ce même 15 janvier, 19 universitaires ont été arrêtés et conduits en prison par la police. Bien qu’ils aient été libérés deux jours plus tard, ils restent sous le coup d’une accusation pour “propagande en faveur d’une organisation terroriste” et “dénigrement de la nation turque”, en vertu des dispositions du code pénal et de la loi anti-terrorisme en vigueur en Turquie. Nombre d’autres enseignants pourraient être la cible de poursuites judiciaires, des dizaines d’entre eux font l’objet de poursuites administratives de la part du Conseil de l’Enseignement supérieur (YOK), et plusieurs professeurs d’universités privées ont été contraints à la démission.

De plus, plusieurs universitaires ont dit avoir reçu des menaces par téléphone et sur les réseaux sociaux. Sedat Peker, nationaliste et criminel notoire, a publiquement incité au meurtre et menacé les universitaires en ces termes: “nous nous baignerons dans votre sang”. En outre, des croix rouges et des affiches violentes ont été placardées sur la porte des bureaux de plusieurs enseignants de l’Université Gazi et de l’Université Hacettepe à Ankara et de l’Université Pamukkale à Denizli, qui avaient signé la pétition.

L’essence même de l’université est d’être un espace de création et de débat d’idées, pour la liberté de recherche et d’expression. Cette tradition est enracinée dans des siècles d’histoire et de culture partout dans le monde et doit être protégée en Turquie.

Cette situation, avec pour toile de fond une vague de répression très large, intervient dans le contexte des opérations et des mesures “anti-terroristes” du gouvernement dans les régions du Sud-Est du pays.

Nos organisations condamnent fermement le harcèlement des universitaires et en appellent à la communauté internationale, et notamment à l’UE, pour agir et exiger des autorités turques d’abandonner les poursuites contre les signataires de la Déclaration pour la paix.

Nous rappelons que la Turquie est bénéficiaire du programme de recherche Horizon 2020 et d’autres programmes de coopération universitaire de l’UE comme Erasmus. L’UE devrait utiliser ces leviers pour exiger la protection active des universitaires en Turquie contre l’intimidation, le harcèlement et les poursuites judiciaires.

Plus généralement, l’UE devrait pousser les autorités turques à cesser les persécutions visant les défenseurs des droits humains, les journalistes, les syndicalistes et tous ceux qui expriment des opinions différentes. La Turquie a l’obligation de garantir la liberté d’expression, de réunion et d’association en conformité avec les conventions internationales qu’elle a ratifiées.

Published by gitfrance
commenter cet article

Site De Git France (Groupe International De Travail)

L'initiative GIT

GIT France est la branche française du

Groupe de travail international (GIT)

« Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie », une initiative internationale d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants, de traducteurs et d’éditeurs née à Paris le 21 novembre 2011

 

sites d’nformations globales :

www.gitiniative.com

http://www.facebook.com/pages/GIT-Initiative/288505904533560?ref=ts

   

Branches du GIT dans de nombreux pays :

Branche en France : www.gitfrance.fr

info.gitfrance@gmail.com

Branche en Amérique du Nord : http://gitamerica.blogspot.com/

gitamerica@yahoo.com

 

Branche au Royaume-Uni : Dr. Cengiz Gunes (cgunes07@gmail.com); Dr. Derya Bayir (deryabayir@gmail.com); Dr. Prakash Shah ( prakash.shah@qmul.ac.uk); Dr. Kerem Oktem (kerem.oktem@sant.ac..uk)

 

Branche en Suisse :

info@sfst.ch 

 

Branche en Turquie :  http://gitturkiye.com/  

Dr. Zeynep Gambetti (zgambetti@gmail.com) ; Dr. Nesrin Uçarlar (nesrinucarlar@gmail.com)

 

Branche en Allemagne : http://gitgermany.wordpress.com/

gitgermany@yahoo.de

 

Branche en Grèce : Vasiliki Petsa (bisiapetsa@hotmail.com)

 

Branche en Italie : http://gititalia.wordpress.com/

git.italia@gmail.com

Recherche

Pour suivre l'actualité des libertés en Turquie

http://www.susam-sokak.fr/ (Blog d'Etienne Copeaux, historien de la Turquie)

http://istanbul.blog.lemonde.fr/ (Blog de Guillaume Perrier, correspondant du Monde en Turquie)

http://turquieeuropeenne.eu/ (site d'actualité et de traductions d'articles)

https://akgonul.wordpress.com/2011/12/ (Blog de Samim Agkönül, historien et politiste)

http://www.imprescriptible.fr/  (sur le génocide arménien)

(liste non exhaustive)

GITinitiative

 

 

Liens