Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 00:44

Ouverture par le Groupe international de travail (GIT) « Liberté de recherche et d’enseignement » de la Conférence de Ragıp Zarakolu et d’Erol Özkoray, le 12 décembre 2012 à Paris, à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

  RZ--12-12-2012.jpg

 

 

Ici, à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, nous avons le plaisir d’ouvrir cette conférence très exceptionnelle par la qualité des deux orateurs, les éditeurs en sciences sociales Ragıp Zarakolu et Erol Özkoray, déployant toute leur activité intellectuelle depuis Istanbul.

 

Cette conférence est proposée en association avec la division de l’audiovisuel de l’EHESS qui assure un enregistrement video prochainement mis en ligne sur Canal U (ainsi que sur France Culture Plus), avec les éditions de l’EHESS qui incarnent une haute exigence des savoirs scientifiques et de leur rôle d’intervention dans l’espace public, et enfin avec le Conseil de coordination des associations arméniennes de France (CCAF) qui mène une action déterminée de soutien aux libertés démocratiques en Turquie dont souhaitent précisément témoigner Ragıp Zarakolu et Erol Özkoray : s’ils sont là aujourd’hui, libres et à Paris, c’est largement grâce à la solidarité qui les a entourés.

 

Ragıp Zarakolu et Erol Özkoray s’emploient à maintenir en Turquie ces droits fondamentaux que sont les libertés de production et de diffusion du savoir savant. Pour les exercer, ces deux éditeurs sont sous le coup de multiples procès, d’inculpations, ils ont connu l’incarcération préventive, la libération conditionnelle que connaît actuellement Ragıp Zarakolu après avoir été emprisonné dans un établissement de haute sécurité du de novembre 2011 à avril 2012. De ceci, l’Europe et le monde en ont peu connaissance malgré les efforts de multiples organisations des droits de l’homme, d’associations de défense des journalistes, des avocats, - et aujourd’hui, de défense des chercheurs, éditeurs, traducteurs, universitaires, étudiants.

 

Nous avons créé le GIT comme un instrument de solidarité pour ces acteurs décisifs de la démocratisation en Turquie qui nous concerne tous, tant au Moyen Orient qu’en Europe. Nous l’avons imaginé aussi comme un outil d’analyse critique pour comprendre la réalité du modèle turc dont nous vantent les médias. Il s’agit d’interroger ce modèle au regard des libertés de recherche et d’enseignement que nous tenons pour essentielles, précisément parce qu’elles permettent cette approche critiques des phénomènes sociaux, politiques, culturels.

 

Le GIT, fort aujourd’hui de centaines de chercheurs de part le monde et en Turquie, est né de la volonté de protéger ces défenseurs des libertés de savoir, ces intellectuels démocrates qui sont la dignité de la Turquie, qui s’inscrivent dans la longue lignée d’écrivains, d’artistes et de penseurs qui ont su dédaigner les lauriers, faire don de leur repos et de leur sécurité, et se placer à la pointe du combat contre la raison d’Etat, la haine de race et l’oppression, au nom de la justice et de la vérité, parce qu’ils ont pensé que leur devoir était d’agir pour faire exister un pays libre.

 

Ils ne sont pas seuls. Comme leurs combats durent depuis des décennies, depuis des décennies des solidarités se construisent en Europe comme au tréfonds de la société turque. Ces solidarités puisent leur force dans ces incroyables volontés de résister à l’écrasement, à continuer de parler, d’écrire, de créer, de publier, à l’image de Ragıp Zarakolu, engagé depuis 1968, depuis ses premiers articles pour les revues Ant (« Le Serment ») et Yeni Ufuklar (« Nouveaux Horizons »), depuis le lancement du quotidien Demokrat, depuis la création en 1977 des éditions Belge avec Ayse Nur Zarakolu.

 

Le professeur Diana Gonzalez, qui a cofondé le GIT avec Hamit Bozarslan et d’autres de nos amis très chers, et qui devait elle aussi ouvrir cette conférence, a souligné dans un message à Ragıp Zarakolu combien son engagement est capital pour l’avenir des jeunes générations, pour tous ces étudiants et étudiantes de Turquie qui rejettent l’horizon répressif qu’on leur impose, mais dont les meilleurs sont emprisonnés, jusqu’au propre fils de Ragıp Zarakolu, Deniz Zarakolu, en prison depuis quatorze mois pour avoir parlé publiquement de La politique d’Aristote.

 

Par leurs écrits puissants, leur courage résolu, leur foi dans la liberté, les intellectuels démocrates sont l’honneur de la Turquie. Ils conduisent depuis tant d’années une politique morale, rare et solennelle. Ils veillent parmi les avenues du monde, comme Nazim Hikmet arpentait les collines d’Ankara à la tombée de la nuit, à la seule lumière des « lampes de l’épicier Karabet »… Nous avons tous éprouvé, un jour dans notre vie, la lumière qui venait du passé pour éclairer notre présent de l’éclat de la vérité.

 

Cher Erol, cher Ragıp, nous vous souhaitons la bienvenue, ici, dans cet amphithéâtre François-Furet qui porte le nom d’un historien intransigeant sur les combats nécessaires, ici où nous avons tenu la première réunion du Git, à l’annonce de  votre arrestation par les forces antiterroristes, de l’arrestation du Professeur Ersanlı, de Deniz Zarakolu, de la jeune Büsra Beste, de tant d’autres qui ne renoncent ni à l’honneur ni à la connaissance. 

 

(photographie : Jean Eckian) 

Partager cet article

Repost 0
Published by gitfrance
commenter cet article

commentaires

Site De Git France (Groupe International De Travail)

L'initiative GIT

GIT France est la branche française du

Groupe de travail international (GIT)

« Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie », une initiative internationale d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants, de traducteurs et d’éditeurs née à Paris le 21 novembre 2011

 

sites d’nformations globales :

www.gitiniative.com

http://www.facebook.com/pages/GIT-Initiative/288505904533560?ref=ts

   

Branches du GIT dans de nombreux pays :

Branche en France : www.gitfrance.fr

info.gitfrance@gmail.com

Branche en Amérique du Nord : http://gitamerica.blogspot.com/

gitamerica@yahoo.com

 

Branche au Royaume-Uni : Dr. Cengiz Gunes (cgunes07@gmail.com); Dr. Derya Bayir (deryabayir@gmail.com); Dr. Prakash Shah ( prakash.shah@qmul.ac.uk); Dr. Kerem Oktem (kerem.oktem@sant.ac..uk)

 

Branche en Suisse :

info@sfst.ch 

 

Branche en Turquie :  http://gitturkiye.com/  

Dr. Zeynep Gambetti (zgambetti@gmail.com) ; Dr. Nesrin Uçarlar (nesrinucarlar@gmail.com)

 

Branche en Allemagne : http://gitgermany.wordpress.com/

gitgermany@yahoo.de

 

Branche en Grèce : Vasiliki Petsa (bisiapetsa@hotmail.com)

 

Branche en Italie : http://gititalia.wordpress.com/

git.italia@gmail.com

Recherche

Pour suivre l'actualité des libertés en Turquie

http://www.susam-sokak.fr/ (Blog d'Etienne Copeaux, historien de la Turquie)

http://istanbul.blog.lemonde.fr/ (Blog de Guillaume Perrier, correspondant du Monde en Turquie)

http://turquieeuropeenne.eu/ (site d'actualité et de traductions d'articles)

https://akgonul.wordpress.com/2011/12/ (Blog de Samim Agkönül, historien et politiste)

http://www.imprescriptible.fr/  (sur le génocide arménien)

(liste non exhaustive)

GITinitiative

 

 

Liens