Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 18:34

Communiqué de Presse de Solidarité pour Taksim en date du 16 juin 2013

« Nous ne trouvons plus nos mots. Mais nous savons que notre pays ne mérite pas une telle violence »

Par ce communiqué, nous formulons tous nos vœux de succès à tous les lycéens en train de passer l’épreuve du bac et nos meilleurs vœux pour la fête des pères. A la source des troubles et des inquiétudes de toute une société se tiennent les dirigeants de ce pays recherchant la confrontation politique dans la polarisation sociale.

Hier, le gouvernement a opéré une attaque policière très violente alors qu’il n’y avait aucune manifestation sur la Place Taksim et que le Parc Gezi demeurait ce lieu d’un rassemblement pacifiste oeuvrant pour le dialogue. Ceux qui nous objecteront que notre défense du Parc et de la Vie est un prétexte, confirment, avec leurs agissements d’hier soir, que le gouvernement AKP lui-même se saisit du Parc Gezi comme un prétexte. Réaliser des attaques policières, à chaque occasion, sous prétexte de rassemblements dans un jardin, démontre que le véritable objectif du gouvernement est d’intimider la population et d’exercer la coercition au point d’étouffer toutes les voix d’opposition revendiquant des droits.

D’après nos informations, le nombre d’hospitalisation de de blessés s’élève à 150. Des centaines de personnes qui n’ont pas pu s’y rendre ont été privés de soins médicaux. En dépit de toutes les déclarations de la Préfecture dépourvue désormais de toute crédibilité, nos concitoyens gravement blessés se trouvent dans les unités de soins intensifs. Il est question de blessures aux balles en caoutchouc. Les infirmeries de fortune ont été ravagées, les hôpitaux ont été attaqués par les canons à eau, en même temps qu’étaient saisis les masques à gaz, les médicaments et le matériel de soins médicaux utilisés par nos concitoyens pour leur seule défense. Les composants chimiques de l’eau à forte pression qui a provoqué de fortes réactions cutanées allergiques inédites n’ont toujours pas été déclarés par les autorités.

Le gouvernement a commis un crime contre l’humanité

De nombreuses personnes ont été placées en garde à vue. Les effets personnels des occupants du Parc Gezi ont été saisis par la police. La presse a été interdite d’entrée sur le terrain de l’attaque policière, pour couvrir ainsi les preuves de la violence. Les numéros d’immatriculation des casques des policiers ont été dissimulés. Cela témoigne de la volonté du Premier Ministre de poursuivre dans la voie d’une forte agressivité, déjà observée lors des pourparlers, et relayée désormais par les forces de police et leurs crimes. Il détruit ainsi toute voie de dialogue. Ceux qui sont maintenus en garde à vue doivent être immédiatement relâchés.

Le Parc Gezi et la Place Taksim doivent être ouverts à la population ainsi que toutes les preuves doivent être rendues publiques

L’attaque contre le Parc Gezi et les attaques continues contre notre peuple durant la nuit du 15 au 16 juin, démontrent que le gouvernement actuel n’arrive plus à gouverner le pays, n’assume pas ses responsabilités et menace la population civile. Tout au long de la nuit, le Maire métropolitain d’Istanbul a stoppé tous les transports en commun, ce qui révèle la gravité de l’attaque. Nous observons que le gouvernement témoigne de l’hostilité envers sa population.

Nous ne ferons aucune concession sur nos revendications humaines et justes. Le Parc Gezi doit rester un parc, ceux qui assassinent par la violence policière doivent être démis de leurs fonctions et poursuivis en justice, l’utilisation des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc doit être interdite et les obstacles à l’affirmation des revendications de liberté de nos concitoyens doivent être levés, notamment sur la Place Taksim et dans toutes les grandes villes de Turquie. Ces revendications ne sont plus uniquement celles de la Solidarité pour Taksim mais elles appartiennent à des millions de citoyens. Le mépris pour ces revendications a suscité de la révolte chez nos concitoyens. La priorité est de prendre en compte la réaction populaire, d’entendre l’appel du peuple, de satisfaire ses demandes. Nous demandons la cessation des violences que l’on fait subir à la population civile.

Aujourd’hui à 16h, nous organisons sur la Place Taksim, un rassemblement de commémoration pour les citoyens tombés sous les coups de la violence du gouvernement contre son peuple. Toutes nos manifestations et cérémonies sont entièrement pacifistes, sans violence. La violence est voulue au contraire par le gouvernement et son intention d’attaquer la population civile. Tous les terrains où il n’y a aucune intervention policière, sont en paix et demeurent fraternels. De ce fait, les attaques de la nuit du 15 au 16 juin et la terreur exercée sur des centaines de milliers de citoyens descendus dans les rues pour revendiquer leur liberté et leurs droits, doivent immédiatement cesser. La cérémonie des funérailles de Ethem Sarısülük, tué par une balle de police, doit être respectée.

Le soulèvement populaire qui grossit ses rangs depuis 20 jours ne peut cesser qu’avec un changement radical de politique du gouvernement.  Son attitude agressive, débutée par la décision de déraciner les arbres du Parc Gezi et ressemble à une provocation à la vie et aux libertés du peuple doit cesser. L’apaisement n’est possible que par un retour sur les décisions au sujet du Parc Gezi et la fin des menaces sur la vie et l’intégrité des citoyens.

Nous appelons à la solidarité, les peuples du monde entier, les institutions nationales et internationales, au nom de la cessation des violences contre notre peuple et en soutien à nos revendications.

 

 SOLIDARITE POUR TAKSIM 

Partager cet article

Repost 0
Published by gitfrance
commenter cet article

commentaires

Site De Git France (Groupe International De Travail)

L'initiative GIT

GIT France est la branche française du

Groupe de travail international (GIT)

« Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie », une initiative internationale d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants, de traducteurs et d’éditeurs née à Paris le 21 novembre 2011

 

sites d’nformations globales :

www.gitiniative.com

http://www.facebook.com/pages/GIT-Initiative/288505904533560?ref=ts

   

Branches du GIT dans de nombreux pays :

Branche en France : www.gitfrance.fr

info.gitfrance@gmail.com

Branche en Amérique du Nord : http://gitamerica.blogspot.com/

gitamerica@yahoo.com

 

Branche au Royaume-Uni : Dr. Cengiz Gunes (cgunes07@gmail.com); Dr. Derya Bayir (deryabayir@gmail.com); Dr. Prakash Shah ( prakash.shah@qmul.ac.uk); Dr. Kerem Oktem (kerem.oktem@sant.ac..uk)

 

Branche en Suisse :

info@sfst.ch 

 

Branche en Turquie :  http://gitturkiye.com/  

Dr. Zeynep Gambetti (zgambetti@gmail.com) ; Dr. Nesrin Uçarlar (nesrinucarlar@gmail.com)

 

Branche en Allemagne : http://gitgermany.wordpress.com/

gitgermany@yahoo.de

 

Branche en Grèce : Vasiliki Petsa (bisiapetsa@hotmail.com)

 

Branche en Italie : http://gititalia.wordpress.com/

git.italia@gmail.com

Recherche

Pour suivre l'actualité des libertés en Turquie

http://www.susam-sokak.fr/ (Blog d'Etienne Copeaux, historien de la Turquie)

http://istanbul.blog.lemonde.fr/ (Blog de Guillaume Perrier, correspondant du Monde en Turquie)

http://turquieeuropeenne.eu/ (site d'actualité et de traductions d'articles)

https://akgonul.wordpress.com/2011/12/ (Blog de Samim Agkönül, historien et politiste)

http://www.imprescriptible.fr/  (sur le génocide arménien)

(liste non exhaustive)

GITinitiative

 

 

Liens