Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 13:10

COMMUNIQUE DE PRESSE de Solidarité pour Taksim

 

en date du 15 juin 2013 (rééditée dans la nuit du 15 au 16 juin à 1h20), traduit par les soins de GITInitiative

 

Le parc Gezi, Istanbul et tout notre pays ont été transformés en un champ de bataille par les dirigeants qui avaient pourtant promis que le parc Gezi resterait un parc jusqu’au résultat de la procédure judiciaire en cours.

 

Nous condamnons l’attaque policière qui a visé le Parc Gezi, le 15 juin au soir. Nous déclarons que c’est un crime contre l’humanité d’attaquer ce parc, par des tirs de balles en caoutchouc, l’utilisation abusive de gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes, alors que des femmes, des enfants et des personnes âgées s’y trouvaient.

 

A l’instant où nous rédigeons ces lignes, l’attaque policière continue sur la place de Taksim et ses alentours ainsi que dans le reste du pays.

 

Les infirmeries construites au sein du Parc Gezi et de l’Hôtel Divan ont été touchées lors de cette attaque dont la violence est inadmissible, même en état de guerre. En ce moment, dans les quatre coins de la Turquie et partout à Istanbul, notre peuple est en train de protester contre cette attaque du gouvernement, en marchant vers Taksim.

 

Nous essayons actuellement d’établir le bilan de l’attaque. Les déclarations de la Préfecture d’Istanbul, qui a maintes fois perdu sa crédibilité, ne sont pas fiables. Les premières observations de témoins directs relèvent de nombreuses gardes à vue, dont le nombre reste incertain, et des centaines de blessés. Il y a des personnes touchées par des balles en caoutchouc et des dizaines de blessés qui n’arrivent pas à se rendre à l’hôpital.

 

Cette attaque fait suite à la réunion de nos représentants avec le Premier Ministre. Elle a eu lieu pendant que les différents composantes de Solidarité pour Taksim étaient en train de discuter, de manière ouverte et démocratique, de la forme que le mouvement allait prendre, afin de décider de l’organisation de la coordination au sein du Parc. Au moment de l’attaque, aucune manifestation n’avait lieu sur la Place Taksim. Cela montre que l’intention du Premier Ministre est d’aggraver la polarisation sociale dans le pays, en réprimant sa population afin de satisfaire sa soif d’autorité.

 

Nous avions d’emblée déclaré que, en tant que Solidarité pour Taksim, nous serions fidèles à nos revendications justes et humaines, au nom de tous nos composantes, qui sont des organisations légales et légitimes du pays:  organisations de la société civile, confédérations syndicales, chambres et conseils representatifs de différentes professions, partis politiques et participants bénévoles individuels. Au moment de l’attaque, nous nous occupions de questions pratiques concernant nos activités et l’installation de nos tentes dans le parc Gezi. Les artistes représentant la Solidarité ainsi que des élus avaient décrit la situation au Parc aux autorités. L’attaque policière montre donc que l’ordre public est troublé par le gouvernement même.

En tant que Solidarité pour Taksim, dans l’urgence nos demandes sont les suivantes :

 

1- Les forces de police doivent arrêter immédiatement leur attaque violente. C’est le gouvernement actuel qui est totalement responsable des conséquences de ce qui peut arriver ce soir et demain.

 

2- La presse et les médias doivent nous aider à diffuser nos déclarations et protéger la population de la désinformation propagée par le gouvernement qui mène la guerre contre son propre peuple.

 

3- Nous sommes inquiets de l’état de santé de nos concitoyens blessés lors de ces attaques. Les médecins bénévoles ne doivent pas être empêchés d’apporter les premiers soins. Le service public des établissements hospitaliers et les ambulances du numéro d’urgence 112 doivent être renforcés.

 

4- Des dizaines de milliers de personnes sont en train de marcher vers Taksim. Il est impossible d’enrayer la marche du peuple.

 

Solidarité pour Taksim

Partager cet article

Repost 0
Published by gitfrance
commenter cet article

commentaires

Site De Git France (Groupe International De Travail)

L'initiative GIT

GIT France est la branche française du

Groupe de travail international (GIT)

« Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie », une initiative internationale d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants, de traducteurs et d’éditeurs née à Paris le 21 novembre 2011

 

sites d’nformations globales :

www.gitiniative.com

http://www.facebook.com/pages/GIT-Initiative/288505904533560?ref=ts

   

Branches du GIT dans de nombreux pays :

Branche en France : www.gitfrance.fr

info.gitfrance@gmail.com

Branche en Amérique du Nord : http://gitamerica.blogspot.com/

gitamerica@yahoo.com

 

Branche au Royaume-Uni : Dr. Cengiz Gunes (cgunes07@gmail.com); Dr. Derya Bayir (deryabayir@gmail.com); Dr. Prakash Shah ( prakash.shah@qmul.ac.uk); Dr. Kerem Oktem (kerem.oktem@sant.ac..uk)

 

Branche en Suisse :

info@sfst.ch 

 

Branche en Turquie :  http://gitturkiye.com/  

Dr. Zeynep Gambetti (zgambetti@gmail.com) ; Dr. Nesrin Uçarlar (nesrinucarlar@gmail.com)

 

Branche en Allemagne : http://gitgermany.wordpress.com/

gitgermany@yahoo.de

 

Branche en Grèce : Vasiliki Petsa (bisiapetsa@hotmail.com)

 

Branche en Italie : http://gititalia.wordpress.com/

git.italia@gmail.com

Recherche

Pour suivre l'actualité des libertés en Turquie

http://www.susam-sokak.fr/ (Blog d'Etienne Copeaux, historien de la Turquie)

http://istanbul.blog.lemonde.fr/ (Blog de Guillaume Perrier, correspondant du Monde en Turquie)

http://turquieeuropeenne.eu/ (site d'actualité et de traductions d'articles)

https://akgonul.wordpress.com/2011/12/ (Blog de Samim Agkönül, historien et politiste)

http://www.imprescriptible.fr/  (sur le génocide arménien)

(liste non exhaustive)

GITinitiative

 

 

Liens